La réforme des rythmes scolaires, suite…

Un nouveau ministre pour l’Éducation Nationale, mais qu’en est-il de la fameuse réforme des Rythmes Scolaires ?

réforme rythmes scolaires

Comme on pouvait s’y attendre, comme toujours les ministres changent mais les réformes restent. Benoît Hamon l’a annoncé récemment sur RTL  (25/04/2014), il n’est pas question d’un retour en arrière et d’un maintien de la semaine de 4 jours, il n’est question que d’un assouplissement de cette réforme :

«La réforme des rythmes scolaires maintiendra les cinq matinées qui avaient été pensées, imaginées par Vincent Peillon, mon prédécesseur, donc nous conserverons ce socle, pas de retour aux quatre jours, a déclaré le ministre. Par contre, nous adapterons l’organisation du temps scolaire aux expérimentations, aux réalités locales qui l’exigeaient sans doute.»

Concrètement, le nouveau texte donnera la possibilité aux maires de rassembler les activités périscolaires en une seule demi-journée pour permettre aux communes en milieu rural «de passer des partenariats avec des associations, avec un conservatoire, avec d’autres communes et d’organiser plus simplement ce temps périscolaire», a expliqué Benoît Hamon.

«Le deuxième assouplissement que nous allons mettre en œuvre, c’est la possibilité d’alléger encore la semaine […] sous la forme d’un allongement du temps de travail au détriment des vacances scolaires, mais tout ceci sous réserve d’un accord avec la commune, la communauté enseignante, évidemment le rectorat, et que l’objectif de cette nouvelle organisation du temps scolaire soit toujours la réussite de l’élève», a ajouté Benoît Hamon.

Pour ou contre cette réforme, ce n’est donc plus la question.

La question est maintenant de savoir et décider comment on fait pour que dans 4 mois, la mise en place de cette réforme se fasse dans les meilleures conditions pour tous : enfants, parents, enseignants, personnels communaux, mais aussi salariés et activités des différentes associations nesloises qui seront directement impactées (Les Mômes du Sausseron, Le Foyer Rural, Clubs sportifs…).
Alors pour nos enfants, pour demain, sur Nesles, que fait-on ???

Pas grand chose semble-t-il, puisque dans le budget municipal 2014, qui a été soumis au vote le jeudi 10 avril, aucun budget n’a été alloué par la majorité municipale pour accompagner la mise en place de cette réforme… Dommage.

Pour en savoir plus sur cette réforme, n’hésitez pas à consulter le précédent article sur ce sujet dans la rubrique « enfance ».

Publicités

Un commentaire ? Une idée à proposer ? C’est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s