RÉSULTATS ÉLECTIONS RÉGIONALES 2015 2ème TOUR À NESLES-LA-VALLÉE

Résultats 2ème tour, 13 décembre 2015

Participation : 59,29 %

Valérie PECRESSE Liste d’Union de la droite 49,83 % 442 votes

Claude BARTOLONE Liste d’Union de la gauche 30,89 % 274 votes

Wallerand DE SAINT JUST Liste du Front national 19,28 % 171 votes

Votes blancs 1,86 % 17 votes

Votes nuls 0,99 % 9 votes

Publicités

Travaux sur les canalisations d’eaux usées

Travaux Sicteu rue Thiébault

Une camionnette, un compresseur. La rue est à peine dérangée.

Le SICTEU (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Eaux Usées du Sausseron) effectue en ce moment des travaux de réfection des canalisations. Nettoyage de l’intérieur des tuyaux, coupe des racines, puis chemisage. Les travaux de nettoyage s’effectuent cette semaine (15-19 décembre) rue Thiébault, depuis la rue Charles et Robert jusqu’au moulin. La semaine prochaine, ou tout début janvier selon la météo, le chemisage sera réalisé. Les canalisations d’eaux usées seront alors comme neuves.

Camionnette travaux Sicteu

Un marquage fluo vert près d’une plaque en fonte ? Travaux à venir.

intérieur regard canalisations

Intérieur du regard. Au fond, s’écoulent les eaux usées.

Pas d’intervention sur le revêtement, tout se déroule à partir des ouvertures sur la chaussée (plaques de fonte).

Il sera parfois demandé que les véhicules soient déplacés. Merci de leur faciliter le passage !

De Paris à Nesles

Nesles-la-Vallée, au plus court, est à moins de 40 km de la porte Maillot.

Pour venir de Paris, en voiture, on passe par des zones urbaines, autoroutières, puis assez rapidement, dès le pont de Gennevilliers franchi, des collines se laissent apercevoir, des forêts, des espaces naturels. Au niveau d’Herblay, on a presque l’impression d’être déjà à la campagne pour de bon. Puis c’est l’arrivée sur Cergy, et l’urbain renaît, carrefours, bitume, tours d’habitations, zones commerciales, entrepôts et magasins.

Rapidement, on passe Osny, et dès l’entrée dans le Parc Naturel, les champs sont là. A l’été on se rapproche de Van Gogh et des chaumes dorés, en hiver, des betteraves. C’est la diversité de nos paysages. Une longue ligne droite ornée de feuillus, une descente où se succèdent quelques virages (l’autre descente qui mène au village en venant de Parmain n’a qu’un rond-point tout en bas), et voici Nesles. Son pont de pierre, ses rues aux angles incertains, ses trottoirs pas comme dans les villes, ses commerces tranquilles, ses bâtisses de tailles différentes, souvent d’une couleur un peu jaune de la pierre trouvée dans la région. Des tuiles le plus souvent mais de l’ardoise aussi, des volets jamais identiques, comme les ouvertures, et les jardins qu’on devine parfois, ou qu’on tente d’imaginer, le plus souvent sans succès parce qu’à Nesles, c’est comme ça, aucun jardin ne ressemble à son voisin.