Nesles dans son territoire

Nesles entouré de ses voisin(e)s

Nesles entouré de ses voisin(e)s

Nesles est un village intégré dans un territoire. Ses moyens ne sont pas très importants, mais ils ne sont pas négligeables, lorsque l’on compare sa population de presque 2 000 habitants aux villages qui l’entourent, notamment dans la communauté de communes de la Vallée du Sausseron.

Nesles est l’un des villages les plus peuplés de son bassin naturel, et l’un des plus commerçants aussi. Dans le temps, on aurait dit que Nesles est un bourg… À plus de 2 000, ce qui ne manquera pas d’arriver bientôt, nous serons officiellement une ville. Mais une ville sans autre service public qu’une administration locale et un bureau de poste, même doté d’un distributeur de billets, c’est encore un village. Et les neslois auront encore longtemps le sentiment – justifié – d’habiter un village.

Nous voulons que Nesles garde son caractère, mais ne s’isole pas. Nous souhaitons que Nesles prenne soin de ses habitants en ne les incitant pas à se méfier de la communauté qui l’entoure, nos frères-villages. Nous avons besoin dans ce monde complexe où, c’est vrai, les règles administratives sont plus contraignantes qu’au 19e siècle, des forces et des atouts de nos voisins. Comme eux ont besoin de nous. Nous ne serons pas plus forts chacun dans notre coin à s’auto-féliciter. Nous serons plus capables de projets servant nos concitoyens si nous nous associons avec les communautés qui nous environnent. Parfois nous donnerons plus que nous recevons. Parfois nous recevrons plus. On ne fait jamais le bilan d’une association sur un seul événement, mais sur la durée. Nous avons bénéficié largement des aides extérieures dans tous les projets menés depuis longtemps. Notre village est trop petit pour compter sur ses seules forces, et si nous profitons de cette manne, n’oublions pas que c’est aussi de l’argent public (nos impôts), et que de plus petits que nous ont aussi besoin (parfois plus) de la redistribution. On appelle cela la solidarité.

Certains projets sont également hors de portée lorsqu’on est seul. Et la tendance semble bien aller vers le regroupement progressif des villages pour en faire des unités capables d’agir au niveau local et de peser dans les décisions locales. Quel serait le poids de Nesles dans une région de 10 millions d’habitants, urbanisée non par goût mais sous la pression démographique ? Rester seul nous mènera à l’isolement, puis à l’oubli. Pour compter, il faut ne pas avoir peur de participer et de travailler avec nos partenaires.

Publicités

Un commentaire ? Une idée à proposer ? C’est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s