Ordre du jour du conseil municipal du vendredi 24 mars 2017

 

stylo

Le prochain conseil municipal aura lieu vendredi 24 mars à 20h45 en mairie.

Au « menu », nous aurons:

  • compte administratif commune année 2016;
  • compte administratif eau potable année 2016;
  • compte de gestion année 2016: commune-eau potable;
  • affectation des résultats commune;
  • affectation des résultats eau potable;
  • vote des taux d’imposition;
  • budget primitif année 2017: commune;
  • budget primitif année 2017: eau potable;
  • recensement;
  • convention tennis;
  • réalisation maison de santé;
  • demande de DETR

Affaires diverses:

  • fibre optique

 

Vote du budget : pourquoi nous nous sommes abstenus

Nous, représentants d’Alter Nesles, avons décidé de nous abstenir lors du vote du budget communal.

Nous ne souhaitions pas voter contre. Mais nous ne pouvions pas voter pour.

En effet, pour voter en conscience, il faut disposer d’informations, et prendre le temps du recul, temps nécessaire à toute analyse. Quelle que soit la qualité de la présentation du budget qui nous a été faite lors du conseil municipal du 10 avril, et l’importance du travail réalisé par les équipes précédente et actuelle, travail que nous ne remettons pas en cause, nous estimons qu’il est très difficile de se prononcer sur une question d’importance (notamment le budget communal) sans avoir la connaissance préalable des différents éléments constitutifs de ce budget préparé par la commission des finances.

Comment aurions-nous pu avoir ces informations ?

Il ne nous a pas été permis de siéger à la commission des finances. Le mode de désignation de ses titulaires ne pouvait que nous en écarter. 2 sièges sur 19, c’est peu. Même si ces 2 élus représentent près de 27 % des voix de Nesles. Il ne nous a pas non plus été possible d’assister ne serait-ce qu’à la dernière réunion de cette même commission. Si une proposition orale nous fut faite lors du premier conseil (en tant qu’auditeur, sans droit de parole), nous n’avons pas reçu de convocation formelle suite à la demande écrite de notre part. Il nous a été indiqué par mail le 7 avril que l’on répondrait à nos questions le 10 avril, lors du conseil délibératif. Or, poser des questions sur un document de plus de 10 pages de tableaux, lignes et chiffres, parfois peu détaillés, qui défilent rapidement au cours d’une séance de 3 h n’est pas toujours facile. De nombreuses dépenses méritent une lecture attentive, certaines recettes peuvent appeler des questions… Et malgré la maîtrise du déroulement de l’exposé, le temps imparti limite la pertinence et la profondeur des interventions.

Nous prenons notre rôle d’élu au sérieux. Pour prendre nos responsabilités au moment du vote, nous ne pouvons nous satisfaire d’une simple présentation – même accompagnée d’explications techniques – d’un sujet aussi ardu et important que le budget communal. Bien entendu, compte-tenu de la minorité que nous représentons, nos voix ne pèsent que très peu dans la décision finale. C’est ainsi que nous avons choisi, dans ce contexte, de ne pas voter ce budget. Il eût été préférable, de notre point de vue, d’associer l’un de nos conseillers aux travaux préparatoires de cette commission. Une façon d’alimenter le débat et de faire valoir certains de nos axes de programme. Mais peut-être cela viendra-t-il  ?

Nous tenions à vous informer de notre position et des raisons qui nous y ont conduit.